Syndicat d'Initiative et de Promotion Touristique Frameries

Newsletters

 La forêt de Colfontaine s’étend sur le territoire d’Eugies, Sars-la-Bruyère, Dour et Blaugies. Elle se compose des Bois de Blaugies, de Sars, de Montreuil et de ceux de Saint-Ghislain et de 

Elle est entrecoupée de plusieurs petites vallées et de valons qui aboutissent à de grands plateaux. Au fond de ces vallées coulent de paisibles ruisseaux (Mouligneau, de Colfontaine,...). Il y a quelques sources (du Cerisier, de l’Ermite,…).Robertsars.

On trouve dans le taillis principalement des noisetiers, charmes, frênes et érables. La futaie comprend des chênes, ormes, peupliers, hêtres, érables, merisiers, châtaigniers et quelques 

Le-Pavillon-des-chasseurs-001

conifères. On trouve au sol des jonquilles, jacinthes des bois, fougères, …

Le Pavillon des chasseurs

En 1828, Henri De Gorge, propriétaire du charbonnage du Grand-Hornu, acquiert la « forêt » de Colfontaine. A sa demande, en 1855, l’architecte J. P. Cluysenaar y édifie un pavillon de chasse.

Il se situe aux abords de la route qui relie Blaugies à Sars-la-Bruyère. Il est au centre du carrefour Raimbeaux, au point de jonction de trois allées, dont l’allée centrale et l’allée De Gorge. La brique et la pierre constituent l’ossature, tandis que le bois est utilisé pour la charpente, l’aménagement intérieur et les auvents extérieurs de la galerie utilisée autrefois comme abri pour les voitures (écurie).

Le Pavillon de chasse est hexagonal et la galerie couverte occupe trois des côtés. La toiture est polychrome. La construction se termina après la disparition de De Gorge, grâce à ses héritiers.

Le Pavillon et ses abords furent classés comme site par la Région wallonne le 22 juillet 1981.
De Gorge avait aménagé le Bois de Colfontaine en y traçant des allées. Il y organisait des chasses qui se terminaient par de grands repas dans son Pavillon.

Une plaque commémorative apposée sur le monument rappelle le 25e anniversaire du rachat du Bois par l'État (1908-1933).

Sources : Sauvegarde des Voies Lentes et du Patrimoine Naturel