Syndicat d'Initiative et de Promotion Touristique Frameries

Newsletters

Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui, c’est un beau jour pour les Mineurs de l’Agrappe.

Enfin, après des décennies, on se soucie d’eux, on se souvient d’eux et nous sommes tous rassemblés pour leur rendre un vibrant hommage.

J’exprime tous nos remerciements aux différents responsables de cette merveilleuse organisation de nous avoir associé et permis d’y participer.

Pour notre association Devoir de Mémoire Fief de Lambrechies, les membres de l’Amicale des Mineurs des Charbonnages de Wallonie et le groupe des mineurs de la procession, c’est un devoir moral, c’est notre devoir d’entretenir le souvenir et un devoir que d’honorer la Mémoire de nos Mineurs, de tous les Mineurs, qui par leurs sacrifices ou par le don de leur vie nous ont légués les considérables avancées sociales et les richesses que nous continuons à bénéficier aujourd’hui.

Nous ne pouvons oublier qu’ils ont offert leur vie pour extraire cette roche qui a fait la fortune de quelques uns alors qu’eux étaient dans la misère. Nous ne pouvons ignorer leur participation importante à la construction de notre société.

Le Devoir de Mémoire peut prendre la forme d’une commémoration comme celle d’aujourd’hui ici à la Cour de l’Agrappe ou comme celle qui aura lieu le 17 mai prochain sur le site du Fief de Lambrechies à laquelle vous êtes convié.

Le devoir de Mémoire, c’est aussi d’organiser la Quinzaine de la Mémoire comme la commune de Frameries le fait depuis des années.

Mais, le Devoir de Mémoire, c’est surtout de permettre et d’intéresser nos jeunes enfants à l’histoire, à la découverte de l’industrie de son village, de sa région et à ce sujet, les écoles primaires ont un rôle éducatif important : privilégier la découverte de leurs racines pour mieux connaître, apprendre leur histoire et, si les instituteurs le désirent nous seront à leur coté.

Articles similaires