Syndicat d'Initiative et de Promotion Touristique Frameries

Newsletters

Le charbon fut le moteur du développement industriel en Wallonie dès le 19ème siècle. Les terrils ont transformé le paysage de cette région. Ce sont les symboles de la mémoire d’une région. Ils sont aujourd’hui des espaces verts urbains, des sites naturels. Leur sol est chaud, instable, et sec, ce qui a permis l’installation d’une flore singulière.

Les Terrils de catégorie A

Charbonnage du Grand Trait qui était aussi le siège de "La Centrale de sauvetage de Frameries" (la centrale fût créée en 1905) dont les sauveteurs ont participé à de nombreux sauvetages dans le Borinage et dans la terrible catastrophe du Bois du Cazier à Marcinelle en 1956 qui fît 262 victimes en majorité italiennes. À l'emplacement du Grand Trait se trouvent les installations de Doosan matériel de génie civil (qui a repris Daewoo installé là depuis 1992) .

Le terril de l'Agrappe est devenu un jardin public, des chemins y ont été tracés, on l'appelle le Mont des Ecureuils (Bosquètia en patois de Frameries).

Situation : Chemin d'accès depuis la rue Ferrer à Frameries, sortie rue de Genly. (A deux pas de la gare SNCB.)

Superficie : 2 ha 30 a     Hauteur : 25 m      Volume : 366.000 m3.

Terril du siège n° 2 "La Cour" dit "l'Agrappe", de la Compagnie des Charbonnages Belges. Profondeur : 870 m.

Le sinistre puits de l'Agrappe a fait de nombreuses victimes au cours de plus de 30 catastrophes survenues entre 1768 et 1790. Il y eut aussi les accidents tragiques comptant plus de 10 morts, 12 janvier 1864 : 15 morts, 29 juillet 1874 : 15 morts, 16 décembre 1875 : 112 morts, 17 avril 1879 : 132 morts, 1 septembre 1892 : 27 morts. Avec au total plus de 300 morts, cette fosse fût la plus meurtrière du Borinage. Fin d’exploitation en 1922.

Au bas du chemin d'accès, une sculpture de Léon Gobert (1869-1935) représentant un mineur accroupi nous rappelle l'origine de ce terril et les souffrances qu'il a engendrés.

Le Nord de Genly est répertorié au plan de secteur comme un périmètre d’intérêt paysager. Le terril boisé est une réserve naturelle.

Situé au lieu-dit « Coron de la Fosse », il est classé depuis 1991. Le terril renforce la qualité paysagère de Noirchain. Le terril est reconnaissable de loin.
Le charbonnage auquel il était attaché, une concession de l’Agrappe-Escoufiaux et de Hornu-Wasmes, a fermé en 1939. Le siège dépendait de la « S.A. Compagnie des Charbonnages Belges » à Frameries.

Les Terrils de catégorie B

L’accès au terril se fait par le parking du Parc d’aventures scientifiques (Pass) à Frameries. Empruntez le sentier marqué en rouge (moins raide) et redescendez de la même façon.

Zone d'implantation :    limite zone urbaine et rurale

Données physiques: Importance de la couverture végétale :    couverture végétale partielle avec mousses, pelouses, arbustes

Présence sur le terrain : Terril absent

Forme :    Plus ou moins applani

Lieu-dit : Temple, Synonymes :  Sainte Mathilde

Zone d'implantation :    limite zone urbaine et rurale

Données physiques : 

Présence sur le terrain :    Terril présent

Forme :    Cône unique

Importance de la couverture végétale :    couverture végétale totale avec arbustes, mousses, pelouses.